Retour

À la rencontre de : Jean-Christophe

 

Mon poste : Conseiller à la vente chez Boutique Courir Longueuil.

Mes activités : Triathlon (natation, vélo, course), cross-country.

Je fais partie de l’équipe de triathlon SAMAK Triathlon Haute Performance (THP), avec laquelle je m’entraîne 5 jours par semaine pendant la saison forte. L’automne, je rejoins les Lynx du Cégep Édouard-Montpetit pour la saison de compétition de cross-country, alors que l’hiver, je nage avec l’équipe de natation Élite Longueuil.

 

La fin de la saison 2016 a été pour moi très difficile physiquement et psychologiquement. Vers la fin du mois d’août, alors que je m’entraînais en vue du Championnat Canadien de triathlon senior 2017, j’ai subi un grave accident de vélo sur le circuit Gilles Villeneuve. Avec deux fractures et plus de 40 points de suture au visage, j’ai quand même participé à la dernière compétition du calendrier 2016, un duathlon à Boucherville, où j’ai franchi la troisième marche du podium au scratch avec mon bras encore plâtré.

Malgré les hauts et les bas que le sport nous fait rencontrer, je crois qu’il ne faut jamais abandonner. C’est ce qui forge notre force de caractère et nous rend plus fort(e) !

 

Jean-Christophe Veilleux et son bras plâtré, sur la troisième marche du podium au duathlon de Boucherville 2016. On vous laisse deviner où il est sur la photo!

 

Ma motivation : J’adore le pur plaisir que me procure le fait de pratiquer chaque sport, jour après jour.

Objectifs sportifs : Pour l’instant, je me concentre sur ma deuxième expérience au Championnat Canadien de triathlon en tant qu’élite senior. J’ai encore peu d’années d’expérience en tant que triathlonien (4 ans de pratique, dont une en tant qu’élite junior et une participation à la Coupe du Québec). J’essaie de gravir les échelons sans brûler d’étapes, en visant à chaque fois la performance, avec le rêve de compétitionner parmi les élites continentales et internationales.

Pour en apprendre davantage sur mon sport et suivre mes résultats, visitez mon site web ou suivez-moi sur Instagram!

 

Mon dernier achat chez Boutique Courir : Des manchons de compression CEP. Leur action stabilisatrice des muscles lors de la course diminue légèrement l’impact des chocs répétitifs et les micro-lésions liées aux efforts de longue durée, réduisant du même coup les risques de périostites. Portés après ou avant l’entraînement, leur compression progressive permet de ramener le sang plus rapidement de la cheville au coeur, améliorant ainsi ma récupération et optimisant mes performances.

 

Mes conseils pour quelqu’un qui voudrait maximiser ses performances en triathlon :

  • Ne sous-estimez pas la natation en triathlon, même si proportionnellement parlant, celle-ci est moins importante que les deux autres disciplines. On ne peut pas gagner un triathlon par la natation, mais on peut le perdre!
  • Afin d’améliorer l’efficacité de vos transitions T1 (natation-vélo) et T2 (vélo-course), équipez-vous d’une ceinture à dossard, sur laquelle vous attachez votre dossard, vos gels et votre nourriture, vous évitant de vous battre pour transférer votre numéro sur des vêtements différents.
  • Considérez les « lock laces », ces lacets élastiques qui facilitent l’attache des souliers de course et accélèrent votre transition. Un peu de temps supplémentaire, ça ne fait de mal à personne et c’est bien plus satisfaisant!