Retour

À la rencontre de : Jacynthe

Mon poste : Conseillère en chaussures, vêtements, nutrition et accessoires chez Boutique Courir Longueuil.

Mes activités : Je pratique la course à pied, le vélo depuis peu, la natation et le ski de fond. L’été, je fais aussi un peu de kayak et de la randonnée pédestre.

Ma formation : Je viens de terminer une formation pré-universitaire en Sciences Humaines, profil Individu. À l’automne 2017, je débute un Baccalauréat en Kinésiologie à l’Université du Québec à Montréal.

Mon expérience dans le sport : Plus jeune, j’ai multiplié les sports, de la balle-molle à la compétition de natation, en passant par l’équipe de volleyball féminine de mon école secondaire, tout en m’entraînant en salle de musculation. C’est en quatrième secondaire que j’ai découvert la course, d’abord sur le tapis roulant, puis à l’extérieur. Il y a deux ans, je me suis inscrite à une course à obstacles (la XMan Race) en équipe avec des membres de ma famille. J’ai tellement aimé mon expérience que la course a supplanté mon engouement pour l’entraînement musculaire. Je n’ai plus cessé de courir depuis… J’ai participé à quelques événements sportifs, dont le 10 km du Marathon SSQ de Longueuil, la Montée Royale de Montréal et le demi-marathon du Marathon de Montréal, en plus de quelques distances de 5 km ici-et-là.

Un jour, j’aimerais courir un 5 kilomètres en moins de 22min30sec, peut-être un 10 kilomètres entre 46 et 48 minutes et pourquoi pas tenter un premier triathlon en 2018?… Essentiellement, je souhaite pouvoir pratiquer la course ou tout autre sport avec plaisir tout au long de ma vie.

Quand je cours à l’extérieur, j’aime me promener le long de la rive du fleuve Saint-Laurent, au parc Michel-Chartrand à Longueuil, ou encore sur la piste d’athlétisme du Cégep Édouard-Montpetit lorsque je veux faire des intervalles.

Mon rituel perso : MANGER! Bien se nourrir est très important dans le sport, mais le chocolat est aussi très bon pour le mental!

 

Une citation qui m’inspire :  » Le doute est une force. Une vraie belle force. Veille simplement à ce qu’elle te pousse toujours en avant.  » – Pierre Bottero

 

Jacynthe, tout sourire après sa participation à la XMan Race en 2015.

 

Mes favoris…

Voici la liste des produits pour lesquels j’ai craqué en boutique. Plus que de simples accessoires de course, ils sont vite devenus des indispensables et m’apportent du plaisir dans ma pratique.

 

Dans mes pieds, les New Balance W1400v5. Ce sont mes nouvelles chaussures préférées. Légères, mais assez coussinées grâce à la technologie de semelle REVlight, elles m’accompagnent autant pour mes longues courses que pour mes séances par intervalles.

Dans mes poches, les gels ReKarb, Carbure à l’Érable, saveur « Érable et Cacao ». Ce sont les seuls gels que j’ai utilisés lors de mon entraînement pour mon demi-marathon. Je ne tolère pas la caféine durant l’effort et les ReKarb n’en contiennent pas. Leur composition est très simple, trois ingrédients seulement : de l’eau, du sirop d’érable et une pincée de sel, tout ce qu’il faut à une coureuse pour être heureuse et réapprovisionner son stock de sodium perdu durant la course.

Sur mon poignet, la montre Garmin Forerunner 235. Bien qu’assez coûteuse, cette montre est un bijou! La technologie GPS est très précise, je peux facilement configurer des entraînements assez complexes sur le logiciel Garmin Connect – le site internet abritant mon profil d’utilisatrice et le centre de contrôle – et les transférer sur la montre. De plus, je peux choisir d’ajouter des fonctions d’alertes pour l’allure, la distance ou la vitesse, pour être certaine de garder le rythme que je souhaite tenir pendant mes séances. Enfin, la technologie cardiofréquencemètre au poignet est fiable et, une fois déterminée ma fréquence cardiaque maximale, elle permet le calcul théorique de mon VO2 max, la prévision de ma vitesse de course et du temps de récupération post-entraînement. Bref, le partenaire de course idéal!

Sur mes épaules, le soutien-gorge Juno de Brooks, l’accessoire indispensable pour les coureuses avec une poitrine taille C et plus qui souhaitent un maintien adéquat pour les sports d’impact. Très, très soutenant, il se laisse facilement oublier et me permet de garder le focus sur mon entraînement. La nouvelle version est particulièrement facile à enlever, même mouillée. Les bretelles ajustables grâce aux bandes velcro sont très confortables et il sèche rapidement.

 

Jacynthe termine son premier demi-marathon à Montréal.

 

Mes conseils pour quelqu’un qui voudrait débuter la course à pied :

Le corps est une machine superbe et efficace qui s’adapte à toutes sortes de choses, mais il lui faut du temps pour s’habituer aux impacts reliés à la course sur les articulations. Prenez votre temps, surtout si vous désirez augmenter votre volume d’entraînement. Une augmentation trop rapide de votre charge d’entraînement pourrait créer des blessures… et vous ramener à la case départ.

Procurez-vous de bon souliers de course! Ne vous fiez pas à toutes les théories et les études qui prétendent savoir ce qui est bon ou mauvais pour vous. Si vous n’avez pas de douleurs, choisissez des chaussures dans lesquelles vous êtes confortable, un point c’est tout.

Parler à une conseillère ou à un conseiller en boutique spécialisée est une bonne idée. Leur expérience fait en sorte qu’ils peuvent vous orienter sur un choix de chaussure en raccord avec votre pratique, votre profil de coureur(euse) et vos objectifs.

Pour mesdames, un bon soutien-gorge de sport est nécessaire pour pouvoir pleinement apprécier vos sorties de course. Il existe un grand nombre de modèles, qui sauront satisfaire vos exigences en matière de soutien et de confort.

Parfois, essayez de courir sans votre montre GPS, si vous en avez une… Ce n’est pas vrai qu’une course qui n’est pas enregistrée est une course qui n’a pas été faite.